mercredi 13 février 2013

SNB#41 accidentelle Saint Valentin

Au départ, je me suis dit que le thème de la SNB de cette semaine n'était pas pour moi. Je n'aime pas vraiment cette "fête". Puis bon, le hasard m'a ratrappée, il était caché dans un flacon de vernis que je n'avais pas encore testé : Rosie Lee de Butter London.



A la base, je voulais un truc sobre avec pour base le beige Cuppa, toujours de chez Butter London, acheté en même temps que Rosie Lee et toujours pas posé lui non plus. A savoir que je swatche très rarement mes vernis avant la première vraie pose, et que du coup, j'ai tendance assez facilement à partir en impro, ce qui est justement arrivé aujourd'hui.


Cuppa : un joli beige mastic comme je les aime. Vous savez, les trucs neutres qui dégoûtent les gens, justement parce qu'ils sont... neutres, ben moi, j'adore, je trouve que ça fonctionne super bien avec ma peau qui a des sous tons de jaune. Donc, j'ai posé, Cuppa, je suis tombée amoureuse de lui.

non, cette photo n'est pas floue, la preuve, on voit mes cuticules pourries qui ont préparé du couscous juste avant.
Mais comme je ne souhaitais pas en rester là, j'ai ensuite dégainé Rosie Lee dont je souhaitais me servir en accent nail, les autres doigts étant censés recevoir le non moins magnifique She Walks In Beauty de A England. Rosie Lee, c'est un superbe rose ancien qui sentirait presque la poudre de riz et qui te fait aimer le rose même quant tu es habituellement incapable d'en porter. J'ai posé Rosie Lee sur mon annulaire, j'ai rangé She Walks..., j'ai mis du Rosie Lee partout. J'ai fixé mes doigts comme une andouille et j'ai réalisé que j'avais fait une manucure de Saint Valentin.

Fail.

non, vous ne rêvez pas, y'a du rose et des paillettes, et pourtant, j'adore le résultat.
Mais du coup, vous en profitez et j'ai compris que le gradient nail pailleté était un allié de choc pour mes grandes paluches aux ongles courts. (Ben oui, le nail art, ça sert à s'amuser et à coller des paillettes partout, mais aussi à mettre ses mains en valeur, CQFD.)

une dernière pour la route
Point info supplémentaire, cette manucure est la première que je réalise de A à Z avec du Butter London, et la petite a résisté vaillament à deux heures de poterie juste après !
A prévoir, bientôt un petit comparatif des cinq différents accélérateurs de séchages testés à ce jour. Et promis, She Walks In Beauty reviendra pour de nouvelles aventures.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La maison prend les commentaires.