dimanche 20 janvier 2013

SNB / Baroque and Lace

Contrairement aux apparences, je suis vivante. J'ai survécu aux réveillons et à ses remous familiaux, à la galette, à un rhume qui m'a fait tousser pendant 3 semaines et même à la neige qui squatte partout autour de chez moi.
Me revoilà donc avec des idées, du temps, beaucoup moins d'argent et plein de nouveaux joujoux à vous montrer (vernis, matériel de nail art, maquillage de luxe, soins visage, etc).

Et quoi de mieux en ce dimanche (très) hivernal qu'une modeste contribution à la Sunday Nail Battle de Odile Sacoche et 10tubes.
C'était une première pour moi, j'avais loupé les Galaxy Nails la semaine passée, du coup, aujourd'hui, ça a été un vrai carnage. Le voici, sous vos yeux ébaubis, tin tin tin.



Le thème du jour était Baroque & Lace. Bizarrement, ça m'a tout de suite inspiré des choses très sobres.

1/ Beauty Never Fails, A England
2/ Planet Caravan, Cirque
3/ Hello New York, Enchanted Polish
4/ Or Hi Tech, Bourjois
5/ Noir, Konad
Déjà, là, on commençait tout en sobriété. Pour celles et ceux qui suivent, qui dit Konad, dit stamping.

Le choix des armes, plaques Konad M 57 et M83 et une éponge à maquillage.
On reprend donc : du noir à paillettes, du noir à paillettes duochromes, des paillettes, du doré, du gradient et du stamping. J'avoue, je me suis peut-être un tout petit peu emballée.
Le résultat n'était pas tout à fait à la hauteur de mes espérances, mais moi qui craignait de me retrouver avec une succursale de Versailles sur les ongles, c'est resté relativement sobre et finalement pas trop moche, voire tout à fait portable. Vois par toi-même lectreuse fidèle :

Ma jolie main droite fripée après le combo poterie dans le froid, lessive et cuisine.
Dans l'ordre : base, deux couches de Beauty Never Fails, un coup d'éponge avec du Planet Caravan, puis un autre coup d'éponge avec Hello New york, un coup de Good To Go, et on repart avec le stamping. Le noir a pas mal marché, le doré s'est fait bouffer par les paillettes.

De plus près (avec un petit coup de pouce de Photoshop parce que mes cuticules n'étaient pas montrables.)

Pour le coup, on a bien le baroque, mais on a un peu perdu la dentelle. Avec en invitée surprise, de la résille pour rattraper le doré qui ne voulait pas se montrer.

Ceci était ma première manucure à thème, pensée et réalisée en environ 40 minutes, je ne suis pas mécontente de moi, mais ça me laisse une belle marge de progression pour la suite.


J'y crois à mort et je reviens très vite avec un vrai appareil photo (<instant geekette> même si je suis bluffée par la macro du Note II </instant geekette>) et une petite revue de dissolvant, parce que je crois avoir trouvé non pas une mais DEUX perles rares.