jeudi 8 novembre 2012

en venir aux mains


Ma peau a comme qui dirait une petite tendance à la sécheresse. Pas la petite sécheresse sympa qui triraille un peu, nan, plutôt la bonne vieille sécheresse qui te colle des démangeaisons, rougit, transforme tes talons et le tour de tes ongles en râpe et finit facilement par craquer et saigner quand la température descent. C'est pas pathologique non plus, mais les doigts prédécoupés en hiver, c'est la misère.
Et là, magie ! Pour les gens comme moi, ils ont inventé des crèmes exprès pour les petites mimines qu'ont du mal à passer la mauvaise saison toutes seules. De la crème pour les mains, que ça s'appelle. Voir de la crème mains et ongles pour les plus foufous.

En ce moment, entre le bureau, la table de nuit, la salle de bain et mon sac à main, j'arrive à peu près à ça :

portrait de famille
Ah oui, et puis ça, aussi, parce que j'ai mis tellement de temps a écrire l'article qu'il y a eu des morts depuis j'ai la flemme de reprendre une photo avec mon iPhone pourri.

la pièce rapportée
Ce qui nous fait un total de 6 tubes de crème de base. Pour les machins d'extrême urgence, on verra plus tard (là aussi, je pourrais bosser en parapharmacie, je suis rodée).

Alors, hop, c'est parti, on commence avec Les doigts de fée (FR) / Lemony Fllutter (UK) / Battement citronné (CA) de chez LushCelle-là, c'est une jolie petite tuerie qui viendra à bout des extrémités en papier de verre. On peut s'en coller partout où ça tire, accroche ou gratouille, à savoir : les cuticules, mais aussi les mains, les pieds, les genoux ou encore les coudes. Eventuellement, en cas de peau des fesses tendance pierre ponce, doit y avoir moyen de tenter des trucs. Découverte l'été dernier, alors que mes pieds étaient dans un état catastrophique, elle m'a littéralement sauvée. Parfaite pour les massages après une journée à crapahuter, elle est tout de même un peu grasse, donc je la mets plutôt le soir avant d'aller dormir. Composition assez clean, je regrette tout de même que le prix en France soit un gros foutage de gueule un peu exagéré par rapport à l'Angleterre. Mais, j'en rachèterai quand même.

Ensuite, Le baume à mains sensuelles de KenzokiCarrément hors de prix, j'ai pas osé m'en servir au début, et elle a attendu, attenduuu. Quoiqu'il en soit, elle sent une odeur terrible (comme toute la gamme rose de Kenzoki), la texture est hyper agréable (c'est pas une marque de luxe pour rien) mais son effet sur mes mimines fragile est presque nul. En ce moment, elle est en train de passer en crème pour les pieds, et ma foi, ça marche pas trop mal. Bon, de toute façon, à ce prix-là, je jette pas, et c'est tellement blindé de conservateurs que rien de vivant n'a pu se développer dedans. Enfin, j'espère.

La crème mains Bio Beauté by Nuxe, achetée, rachetée, rerachetée. Très bien, plutôt à la mauvaise saison, justement car très riche, mais en réussissant cette prouesse de ne pas trop te graisser les pattes. Je finis toujours par y revenir, contrairement à sa grande sœur Rêve de miel dont j'ai fini par ne plus supporter l'odeur. Celle-là, c'est aussi une valeur sûre, tous terrains, toutes saisons, un peu moins chère que la Lush et en conditionnement un poil plus hygiénique. En revanche, curieusement, pour les pieds, plutôt bof.

La crème de beauté Mains et ongles à la rose de Melvita, c'était mon coup de cœur du printemps. Odeur divine : elle sent le rosier frais, presque citronné, relativement nourrissante et pas grasse du tout. En ce moment, elle commence à montrer ses limites, mais en crème de sac à mettre et remettre toute la journée, elle est très bien. Prix correct également.

La crème moelleuse mains & ongles Miel Nourricier de Sanoflore achetée parce que j'avais adoré la version corps de cette gamme (je vous en recauserai), pas mal, mais pas aussi parfaite. La crème visage, toujours dans la même gamme, reste vachement mieux. Pour moi, ça sera un one shot.

Et on arrive à la dernière La crème mains haute nutrition au cold cream naturel de Bio Beauté by Nuxe. Celle-là, je ne sais pas si c'est une incompatibilité avec ma peau, mais c'est du LOL en tube. Inefficace, elle reste en surface et ne répare que dalle. Je finis le tube pour me donner bonne confiance, mais zéro pointé pour moi. Comme quoi, dans la même marque...

Après, à une époque, j'ai aussi pas mal marché au beurre de karité pur, pas mal mais pas pratique. Idem pour les huiles (argan, amande douce) que je réserve maintenant aux situations extrêmes.

Et pour terminer en beauté, un petit message à caractère informatif :


1 commentaire:

  1. Je connais ça ! Si je mets de l'huile végétale tous les soirs mes mains peuvent survivre, le problème c'est que la grande flemmarde qui m'habite ne s'y tient pas vraiment, du coup (cet hiver plus particulièrement) je me retrouve avec des dos de main horribles, ultra-secs et douloureux...!

    RépondreSupprimer

La maison prend les commentaires.